3 points essentiels à connaître sur le crédit immobilier

par | Déc 7, 2023 | Actualités

Le crédit immobilier est un moyen de financement permettant d’acquérir une maison, un appartement ou de construire un bien neuf. Avant de vous lancer dans cette démarche, il est essentiel de maîtriser certains aspects. Voici 3 points cruciaux à considérer lors de votre projet immobilier : la capacité d’emprunt, l’apport personnel et les taux d’endettement.

La capacité d’emprunt du crédit immobilier

La capacité d’emprunt désigne le montant maximum que vous pouvez emprunter auprès d’une banque pour financer votre projet immobilier. Cette somme se détermine en fonction de vos revenus, de vos charges et de votre situation familiale. Pour connaître votre capacité d’emprunt, vous pouvez utiliser des simulateurs en ligne sur des plateformes comme www.empruntis.com, ou demander conseil auprès d’un courtier en crédit immobilier. Une fois cette information en main, vous aurez une meilleure idée des offres bancaires correspondant à votre profil. Il existe d’autres moyens pour calculer votre capacité d’emprunt vous-même. Pour ce faire, plusieurs éléments sont à prendre en compte. Il s’agit des revenus du foyer, des charges courantes et de la composition du foyer.

  • Les revenus du foyer : plus vos revenus sont élevés, plus votre capacité d’emprunt sera importante. Les établissements prêteurs prennent en compte l’ensemble des revenus du foyer (salaires, revenus fonciers, pensions alimentaires reçues…), ainsi que, le cas échéant, les aides financières accordées par les organismes sociaux (allocation logement, allocation rentrée scolaire…).
  • Les charges courantes : les mensualités de crédits en cours, les frais liés au logement actuel (loyer, charges de copropriété), les pensions alimentaires versées, etc. sont autant de charges mensuelles qui peuvent impacter votre budget et réduire votre capacité d’emprunt.
  • La composition du foyer : le nombre de personnes vivant au sein de votre foyer influe également sur l’habileté d’emprunt, car il détermine le montant des charges à prévoir pour subvenir aux besoins de leur vie quotidienne.

L’apport personnel

L’apport personnel est une somme d’argent que vous apportez dans le cadre de votre projet immobilier. Il sert à financer une partie du coût total du bien que vous souhaitez acquérir. Plus l’apport personnel est important, plus les chances d’obtenir un prêt immobilier intéressant seront grandes. Plusieurs solutions existent pour constituer un apport personnel. Parmi elles, on compte l’épargne personnelle, le prêt familial et la vente d’un bien immobilier. En effet, l’épargne englobe vos économies réalisées au fil des années sur des comptes bancaires (livret A, livret jeune, Plan Épargne Logement…).

Le prêt familial, quant à lui, est un prêt consenti par un proche. Ce type de prêt est généralement avantageux, car il est souvent sans intérêt ou à taux réduit. Si vous avez déjà des biens immobiliers, la vente de l’un d’entre eux peut vous permettre de constituer une partie ou la totalité de votre apport personnel. Grâce à l’apport personnel, vous pourrez bénéficier :

  • d’un taux d’intérêt plus bas ;
  • de garanties moins coûteuses ;
  • d’une durée de remboursement plus courte.

Le taux d’endettement

Le taux d’endettement représente la part de vos revenus mensuels dédiée au remboursement de vos dettes (crédits immobiliers, prêts personnels…). Il permet aux établissements prêteurs d’évaluer votre solvabilité et de déterminer si vous êtes en mesure de rembourser un nouveau crédit immobilier sans mettre en danger votre situation financière. Pour calculer votre taux d’endettement, il suffit de diviser le montant total de vos charges mensuelles par les revenus nets perçus et de multiplier ce résultat par 100. En général, les banques estiment qu’un taux d’endettement maximal acceptable se situe autour de 33%. Cependant, les conditions d’octroi d’un crédit immobilier peuvent varier en fonction de divers critères.

  • Le type d’emploi : si vous avez un contrat à durée indéterminée (CDI) ou exercez une profession libérale avec des revenus stables, la capacité d’endettement peut être revue à la hausse car le risque de défaut de paiement est réduit.
  • Les autres sources de revenu : les locataires qui perçoivent des loyers de leurs biens immobiliers ont également plus de latitude en matière de taux d’endettement.
  • La situation patrimoniale : les emprunteurs disposant d’un patrimoine important peuvent bénéficier de conditions plus souples concernant leur taux d’endettement car ils présentent un risque plus faible pour les établissements prêteurs.

Si vous voulez étendre vos connaissances sur le prêt immobilier, regardez cette vidéo.